Accueil   
   Contact   
   Plan du site   
   Recherche : 
  
Accueil > Présentation
 Présentation

 

 

Le Cabinet Bluteau devient :

 

OPPIDUM AVOCATS

(cliquez pour être redirigé)

 

 

 

Diplômé de Sciences Po Paris (1997, section service public) et titulaire d’un DESS de juriste territorial (Université de Paris II Panthéon-Assas), Philippe BLUTEAU est avocat au Barreau de Paris depuis janvier 2006.

 

Il exerce, pour des collectivités locales, des élus, des fonctionnaires et des associations une activité de conseil juridique et de défense contentieuse dans la sphère publique, principalement en :

-       droit des collectivités territoriales,

-       droit électoral,

-       droit public de l’éducation,

-       droit pénal de la gestion publique.

 

Cette activité quotidienne est complétée par le souci de participer à la formation des acteurs publicsPhilippe BLUTEAU est ainsi : 

-   chargé d’enseignement depuis 2009 en droit électoral, à l’université Paris II Panthéon-Assas au sein du Master 2 Juriste Conseil des Collectivités Territoriales,

-   chargé d’enseignement depuis 2009 à l’université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, au sein du Master 2 Carrières publiques et métiers du politique,

- intervenant régulier pour des organismes de formation continue des agents publics et des élus locaux.

 

Il est également l’auteur de plusieurs ouvrages juridiques, en droit public, droit électoral et droit pénal.

 

« et j’ai trouvé plus d’un naïf qui raisonnait ainsi : « Puisque c’est l’un des deux qui a raison, il y a certainement un des deux avocats qui est payé pour mentir ». Mais entendez là-dessus les avocats, les avoués et les juges, ils vous diront qu’un avocat ne ment jamais, qu’il n’a pas besoin de mentir ; que ce grossier moyen le rendrait aussitôt ridicule, et qu’un procès n’est possible que par deux apparences de droit qui se peuvent très bien soutenir, sans aucun mensonge et sans aucun sophisme. C’est pourquoi le jugement, qui décide entre les deux, devient aussitôt un élément du droit, et un argument fort dans les procès qui suivront. Mais aussi le droit est difficile à saisir, parce que les hommes passionnés et trop prompts croient tous que le droit est clair et évident toujours ».

Alain, Propos, 18 avril 1923.

 Contact
Philippe Bluteau
Avocat à la cour
22, av. de l'Observatoire
75014 Paris

Tél : 06 47 60 35 81
Fax : 01 70 72 34 92
 Partenaire
Isabelle Béguin
Avocat à la cour
22, av. de l'Observatoire
75014 Paris

Tél : 06 78 80 14 68
Fax : 09 72 22 24 61
 Situation
 Actualités
27-01-2017
Retrait de délégations aux adjoints : les précisions du Conseil d'Etat

Puisque la décision par laquelle le maire rapporte la délégation qu'il a consentie à l'un de ses adjoints est une ...

02-12-2016
Le maire peut refuser la communication des listes électorales.
 
Le maire peut rejeter une demande de communication de la liste électorale s’il existe, au vu des éléments ...
09-11-2016
Les crèches de Noël sont (parfois) des signes religieux.

Le Conseil d’Etat, dans deux arrêts d'Assemblée du 9 novembre 2016, a posé, pour la ...